Motivation virtuelle.

Par Sabrina Clitandre.

 

Il y a quelques semaines, l’équipe de La station yoga avait demandé à plusieurs de ses habitués de répondre à de courtes questions sur nos habitudes de vie face au yoga pour les publier ensuite sur les différents réseaux sociaux reliés à notre studio adoré. À la question Ce que ta pratique t’apporte?, j’avais alors répondu que le yoga m’apportait la stabilité et la régularité puisque c’est praticable en toutes circonstances. Je pensais réellement ça, il y a quelques semaines à peine. Que la pratique du yoga était quelque chose de stable et de régulier parce que c’est toujours accessible, que ça dépendait que de notre propre volonté individuelle à aller dérouler notre tapis et hop! Nous voici à notre pratique régulière de respiration consciente, d’enchaînements de postures soutenues ou fluides et de recueillement, habitudes régulières de tout bon yogi. Parce que, je l’admets, j’avais pris pour acquis l’accessibilité au studio de yoga tant que je resterais motivée! Depuis, j’ai dû admettre qu’il suffisait que de quelques consignes de prévention sanitaire et de santé publique pour que tout soit chamboulé… Et depuis, ma motivation personnelle a fondu plus vite que neige au soleil!

Ce que les événements récents m’ont démontré, c’est que la motivation, c’est aussi une question d’équipe. Parce que seule, pognée chez nous en mou, tout devient rapidement plus difficile et étrange, même ce qui nous était familier et répétitif; tout revêt une inquiétante étrangeté. Selon Freud, l’inquiétante étrangeté, c’est quand tout ce qui nous apparaissait comme familier devient bizarre, décalé. Ce phénomène arrive quand nos repères ne sont plus accessibles. C’est aussi quand tout ce que l’on prenait pour acquis et banal devient inaccessible, éloigné, voire impossible. Une quasi paralysie peut alors gagner notre corps parce que notre esprit suranalyse. On le vit tous depuis plus de dix jours maintenant, presque toutes nos activités quotidiennes ont dû être redéfinies et il n’est vraiment pas évident de faire ce que l’on pense que l’on ferait si on avait plus de temps à soi… Dans ces moments, on a besoin d’aide pour secouer ce corps qui ne répond plus comme d’habitude.

À la question Ce que la pratique t’apporte, je réponds aujourd’hui, depuis mon salon, que la pratique m’apporte beaucoup grâce aux nouveaux rendez-vous quotidiens proposés par La station yoga; un peu de calme dans ce tourment, du réconfort par la vue des visages et des voix rassurantes de mes profs de yoga (à travers les écrans, mais c’est vraiment mieux que rien!), le constat que c’est vrai, La station yoga, c’est vraiment une belle grande famille qui apporte du soutien en temps houleux, des amies de tapis qui me motivent malgré la distance, et un rendez-vous virtuel qui aide à ponctuer ma journée de manière constructive, bienveillante et positive. Ces jours-ci, la pratique m’apporte la certitude que c’est dans les épreuves que les gens se révèlent et ce que je découvre de vous tous, c’est beau! Merci d’être là, d’être débrouillardes, concernées, consciencieuses, rassurantes et douces. Merci d’être demeurées disponibles, franches et présentes malgré tout ce qui vous est tombé dessus. Merci de nous garder liées malgré la désorganisation sociale. Votre présence est rassurante et bénéfique. Vous êtes pour plusieurs un service essentiel! La prochaine fois que l’on aura l’occasion de faire un aum en groupe, je l’apprécierai comme jamais!

 


Categories: Comment tu vas?

Partagez votre avis