Une voix.

Joanie Lemire
Une cycliste totalement inapte sur un tapis de yoga assiste
à un cour de Yoga Nidra pour la première fois. 
Pour faire plaisir à ses amis. 
Mais elle découvre une jolie voix. Et elle reviendra.

Un bruit se dissipe dans cette salle froide, défilement de voyelles et de consonnes idiotes. Un tapis m’accueille maladroitement et la lourdeur de mes doutes s’y installe. Ma présence est futile, inattendue, incongrue. Le silence des mots se disperse dans cette salle froide et mes pensées y restent prisonnières. Cet instant m’est inconnu alors que je le sème normalement à deux roues ; la tête qui divague et les tourments qui s’essoufflent alors que mes jambes poursuivent leur élan. Je préfère cette goutte d’eau salée qui longe mes tempes et m’oblige à fermer les yeux, à ce tapis qui m’angoisse. 

La douceur de ta voix surprend mes sens ; une mélodie rythmée de tendresse qui guide mon souffle. Ma tête s’assoupit alors que le bruit des mots se perd en écho. Mon regard devient futile et mon corps se relâche. La chaleur de tes murmures fait fondre les murs et réchauffe mes craintes. La raison ne s’impose plus au contact de ta voix. Belle est ma tristesse qui se permet finalement d’exister dans le creux de ton chuchotement. Des larmes perlent dans mon regard et glissent jusqu’à mes oreilles. Petites vagues qui nouent ma gorge et saccadent ma respiration. La rumeur que tu répands m’enveloppe et je reste calme. Un grand Moi s’installe et je suis bien. Ton chant français qui cesse de résonner me semble déjà loin. J’aurais aimé qu’il me berce un peu plus longuement. Les lumières s’ouvrent. Il y a une décennie que mon corps croule sur ce tapis. Ma tête s’affole alors que tes sons me quittent. Mon corps reste cloué sur place, bien que l’envie de courir à ta rencontre soit immense. Ce serait déplacé, incompréhensible. Un merci chuchoté, inaudible et gêné suffira.

Le regard de mes amis croise le vide de mes yeux. Ils se moquent. Je ne saurais leur expliquer mes larmes, alors je ris avec eux. 

Et ta voix disparaît.


Categories: Blogue

Partagez votre avis