Petite patate, tu te dépatatiseras

Par Geneviève Drolet.

Déjà, de dire le titre à voix haute ça « dépatatise » la mâchoire 🙂

Te v’là tout paniqué.e de te savoir « Patate active » ? Eh bien, sache que s’il est facile de se « patatiser » il l’est – presque – tout autant de se « dépatatiser ». Bon, ça demande un petit effort,  mais on va essayer de rendre ça le fun.

On te propose donc une liste, non exhaustive, certes,  mais qui représente tout de même un début vers une vie « dépatatisée ».

À la maison :

  • Tu peux continuer à faire du « binge watching » sur Netflix si tu veux (alléluia !), mais donne-toi le défi de bouger au moins 1 épisode sur 2. Tu peux faire des abdos, la planche, des postures de yoga, des exercices de Pilates, de la corde à sauter… les possibilités sont infinies !
  • Vois les tâches ménagères comme des occasions de bouger, de sortir de la sédentarité. Il semblerait que le ménage offre les mêmes vertus – pour contrer la dépression notamment – que d’autres activités sportives comme aller au gym ou faire du vélo. Pas de blague ! C’est une étude menée par des chercheurs de l’Université Yale aux États-Unis qui seraient arrivée à ces résultats. On rit pu !
  • Si tu veux commencer à t’entraîner, trouve-toi un ou une ami.e avec qui le faire. C’est connu que lorsque l’on prend un engagement envers une autre personne (se donner rendez-vous pour une marche, par exemple), le taux de « chokage » diminue substantiellement.
  • Si tu as des escaliers dans ta maison, donne-toi un objectif de montées et de descentes par jour. Juste pour le plaisir de le faire. Tu peux même en faire un défi familial, tiens!

Au travail :

  • Jean-Philippe Chaput (tu sais, le professeur-chercheur au Département de pédiatrie à l’Université d’Ottawa auquel on a référé dans notre autre article, là) suggère de boire de l’eau. Ça va t’obliger à te lever souvent pour aller aux toilettes. Tu pourras aussi profiter des bienfaits et avantages d’une bonne hydratation

Capsule « Se coucher moins niaiseux »

Savais-tu que le corps humain est constitué en majeure partie d’eau ? On parle d’environ 60% chez les hommes et 55% chez les femmes. Chez les bébés naissants, ce pourcentage monte à 78% ! Par contre, chaque jour, le corps élimine près de 2,5 litres d’eau à travers la respiration, la sueur et l’urine. C’est donc super important de s’hydrater pour remplacer cette eau utilisée. Bois de l’eau !

  • Sur l’heure du lunch, plutôt que de passer de la position « assis.e au bureau » à la position « assis.e à la table », prends le temps de marcher un peu ou d’aller faire des courses (joindre l’utile à l’agréable, on aime !) afin de bouger un peu avant de manger ta « samwiche » (qui sera encore plus délicieuse après une légère attente).
  • Au lieu d’écrire un texto ou un courriel à ton collègue, « Lève-toi et marche ! » pour aller lui parler en personne (bon, il va peut-être faire le saut la première fois mais, qui sait, il en fera peut-être une habitude lui aussi et, pourquoi pas, ça deviendra une habitude dans tout le bureau!).
  • Dans le même ordre d’idées, suggère de faire des réunions ou des rencontres debout plutôt qu’assis à la salle de conférence. C’est prouvé que non seulement c’est meilleur pour la santé, mais ce serait même plus productif, parce que les gens iraient plus rapidement « droit au but » de cette façon.  C’est ce qu’on appelle un win-win.
  • Si t’as l’esprit compétitif, trouve-toi un collègue avec lequel (ou laquelle) faire des concours du genre « J”me lève plus souvent que toi », ou « J’monte plus d’escaliers que toi ». Des petits concours amicaux là, hein. Faudrait pas que la CSST débarque quand même… ce serait contre-productif mettons 😉
  • Enfin – c’est une méthode un peu plus coercitive, mais des fois ça en prend –  tu peux mettre une alarme sur ton téléphone aux 30 minutes ou, minimalement, à chaque heure pour te rappeler de te lever de ta chaise. Si c’est possible, mets ton téléphone à distance de marche de ta chaise et choisis une alarme qui te tape vraiment sur les nerfs. T’auras juste pas le choix de te lever pour aller l’arrêter !

T’as d’autres trucs ? Utilise-les ! L’important c’est de se lever, de bouger, d’activer nos muscles afin de contrer les effets négatifs de la sédentarité. Peu importe comment (ou presque…)

Allez… à « Go » on se fait un 30 secondes de Dance party ?

GO!

Sources :