Leçon de sanskrit 101

Par Catherine Nazair.

Vous avez probablement déjà entendu dans vos cours de yoga des termes comme Asana, Pranayama et Dhyana ou encore des noms de postures comme Uttanasana et Shavasana. Mais de quoi s’agit-il vraiment? Voici le fruit de mes recherches, en espérant vous éclairer un peu sur le sujet.

Il s’agit en fait de termes en sanskrit. Le sanskrit est une langue indo-européenne, autrefois parlée sur le sous-continent indien. C’est la langue des textes religieux hindous et bouddhistes, ainsi que des textes littéraires et scientifiques. De nos jours, le sanskrit continue d’être utilisé à la manière du latin en Occident.

Yoga et sanskrit

Il y a plus de 2 000 ans, Patanjali écrivait les Yoga Sutras, considérés aujourd’hui comme les textes fondateurs du yoga. Vous l’aurez compris, ce recueil fondateur a été rédigé en sanskrit. D’ailleurs, le mot « yoga » est un mot sanskrit qui signifie « union » du corps et de l’esprit. Bien qu’ils aient été traduits en plusieurs langues depuis, les termes en sanskrit sont souvent conservés, car leur traduction est parfois difficile et ne reflète pas toujours le sens et les subtilités de ceux-ci. Certains professeurs choisissent aussi d’utiliser les termes en sanskrit pour garder contact avec la tradition ou encore pour donner un caractère universel à la pratique en utilisant cette « langue du yoga » comprise par tous à travers le monde.

Voici quelques noms en sanskrit fréquemment utilisés dans une séance de yoga et leur signification :

  • Asana : posture
  • Balasana : posture de l’enfant
  • Dhyana : méditation
  • Mudra : placement des doigts et des mains durant la méditation ou la respiration
  • Pranayama : respiration
  • Shavasana : posture du cadavre
  • Tadasana : posture de la montagne
  • Uttanasana : flexion avant
  • Yogi : personne qui pratique le yoga
  • Namasté (eh oui, c’est aussi du sanskrit!) : salutation

Categories: Blogue

Tags:,